Telenet Cloud Online Help

Qu’est-ce que le cloud computing?

Le cloud computing, c’est l’utilisation de la capacité d’ordinateur et des applications via l’internet. N’importe où les serveurs qui livrent les services se trouvent. Hostbasket s’occupe de la gestion de ces services et vous aurez un accès en ligne. Nous utilisons la technologie de virtualisation pour avoir une infrastructure optimale.

L’infrastructure virtualisée de Hostbasket a été construite de façon à ce que les clients puissent composer et utiliser eux-mêmes leurs serveurs virtuels. Chaque client reçoit une partie de la capacité de serveur, de stockage et du réseau. Au moyen du logiciel intelligent Microsoft System Center Suite, l’infrastructure virtualisée déterminera elle-même, en fonction de la capacité disponible, où la machine virtuelle des clients doit être installée sur le serveur physique.

L’infrastructure virtualisée complète est surveillée et gérée par ce logiciel System Center. Des serveurs virtuels peuvent être migrés vers d’autres machines de matériel sans interrompre les applications qui tournent dessus. De cette façon il est facile d’effectuer des activités relatives à la maintenance ou de réparer une panne du serveur physique sans interrompre les applications qui tournent dessus.
 

Le nuage (Cloud)

Le nom cloud computing fait référence à l’internet. Le nuage est l’image généralement utilisée dans le monde informatique pour symboliser l’internet.
 

Avantages de cloud computing

L’avantage le plus important du cloud computing est sa flexibilité et continuité. La capacité du "Nuage" est quasi illimitée. De cette façon des ressources supplémentaires peuvent être accordées à la minute au serveur virtuel ou de nouveaux serveurs virtuels peuvent être rapidement installés et commencer à utiliser la capacité disponible. Le "Nuage" s’occupe de la gestion de cette capacité disponible et de l’utilisation des ressources.

Le "Nuage" est aussi la solution idéale pour la continuité puisqu’il surveillera de façon continue tout le matériel. En cas de panne ou d’indisponibilité du matériel les serveurs seront automatiquement migrés vers un autre matériel. Ainsi les serveurs seront (presque) toujours disponibles.

Ceci est possible puisque le lien direct entre le logiciel et le matériel est rompu par une couche de virtualisation qui prenne soin à ce que le logiciel puisse fonctionner indépendamment du matériel sous-jacent.
 

Nuages privés (Private clouds) versus Nuages publics (Public clouds)

La différence entre un nuage privé et un nuage public est simple. Dans le cas d’un nuage public l’infrastructure virtualisée est utilisée par de différentes entreprises ; dans le cas d’un nuage privé l’infrastructure virtualisée est utilisée par une seule entreprise.

Dans le cas de nuages publics vous payez seulement pour les ressources et services que vous utilisez réellement. Des utilisateurs peuvent facilement améliorer et déqualifier des serveurs ou installer de nouveaux serveurs. Le fournisseur du nuage public prend soin à ce qu’il y ait suffisamment de capacité à l’intérieur du nuage.

C’est la solution parfaite pour:

  • Des entreprises croissantes et dynamiques qui veulent réagir rapidement aux besoins changeants
  • Des projets temporaires
  • Des entreprises qui travaillent régulièrement avec des ouvriers saisonniers ou qui ont souvent des besoins changeants (p.ex. activités de fin de mois, campagnes de marketing,...)
  • Des situations qui demandent une installation rapide de serveurs ou de la puissance supplémentaire

Dans le cas d’un nuage privé, le nuage n’est pas partagé hors de l’entreprise. Le groupe de matériel installé peut seulement être utilisé par votre entreprise. Lorsque vous avez besoin de capacité supplémentaire, un matériel supplémentaire (un noeud) sera ajouté au groupe.

Un nuage privé est utile à des entreprises plus grandes ou à des entreprises avec beaucoup de serveurs ou lorsqu’il y a des règles de sécurité spécifiques que des nuages publics ne peuvent pas offrir.
 
==> Plus sur Cloud Computing
0 (0)
Note de l’article ()
Noter cet article
Pièces jointes
Il n’y a pas de pièces jointes pour cet article.
Articles associés